Circulez.be

Mercredi, 22 novembre 2017

Vous êtes ici: News Générales ↓ Sécurité

Sécurité

Des cours plutôt qu’une amende après une infraction de la route

Les personnes coupables d’une infraction mineure du code de la route pourront bientôt choisir entre une amende ou suivre des cours, rapportent Het Nieuwsblad et De Standaard vendredi. Une formation pourrait s’avérer plus fructueuse qu’une amende, selon plusieurs spécialistes du secteur.


Read full article

Flandre: pas plus d’accidents après l’extinction de l’éclairage autoroutier mais pas d’économie significative

L’extinction de l’éclairage sur les autoroutes et routes nationales en Flandre n’a pas entraîné de hausse du nombre d’accidents depuis l’été 2011, a indiqué jeudi l’agence flamande de la circulation, dans un rapport présenté au parlement flamand.

read full article

La moitié des décès sur les routes belges se produit dans des zones 70 et 90

En 2011, 51% (437) des personnes décédées sur les routes belges ont perdu la vie sur des axes routiers situés en dehors des agglomérations et sur lesquels il est permis de rouler à 70 ou 90 km/h, alors que l'on a déploré 123 décès (14% du total) sur nos autoroutes la même année, indique samedi Touring. L'organisation de mobilité demande donc davantage de contrôles sur les axes régionaux.
Dans les zones urbaines, ce sont 280 personnes qui ont perdu la vie, soit un tiers du total. Touring constate une tendance similaire en ce qui concerne les accidents de la route avec blessés graves. Ainsi, 941 personnes ont été grièvement blessées sur autoroute (15%), tandis qu'elles sont 2.740 à l'avoir été dans des zones 70 et 90 (44,5%) et 2.481 dans les agglomérations (40%). L'organisation de mobilité plaide donc pour la mise en place de davantage de radars fixes et mobiles sur les axes régionaux. Elle demande également qu'une plus grande attention soit accordée, dans les zones urbaines, aux quartiers résidentiels et aux alentours des écoles. La Belgique souhaite faire baisser de moitié le nombre de morts sur ses routes entre 2010 (plus de 850 décès) et 2020 (420) et s'est fixé pour objectif intermédiaire de ne pas se trouver au-delà des 630 morts en 2015. (Belga)

read full article

Les radars fixes wallons opérationnels

C'est aujourd'hui vendredi 26 février que sont installés les derniers panneaux annonçant l'entrée dans une zone possiblement surveillée par un système radar de détection et d'enregistrement des vitesse excessives.


L'installation des panneaux d'avertissement marque l'activation des contrôles de vitesse automatisés, toutes les infractions constatées étant transmises par voie électronique au centre Perex.

Quatre radars vont circuler alternativement entre les actuels sept boîtiers installés sur les routes wallonnes.

Rappelons que ces premiers emplacements opérationnels sont :

  - E411 : à Sart-Bernard(Bk 63), à Loyers(Bk 57), à Vedrin(Bk 53), à Wavre(Bk 20)
  - E42   : à Fleurus(Bk 72) et à Herstal(Bk 93)
  - E25   : à Tilf-Esneux(Bk 6)
Trois panneaux préviendront l'automobiliste à l'approche d'un boîtier :

  1. d'abord, pour attirer l'attention sur la dangerosité de la zone (+ précision nombre d'accidents graves à cet endroit),
  2. ensuite, pour signaler qu'un radar pourrait se situer dans cette zone,
  3. enfin, pour sensibiliser les conducteurs à la sécurité routière (+ mention nombre de morts sur les routes wallonnes)
Exemples de panneaux

Il est prévu l'acquisition de 13 boîtiers et 4 radars supplémentaires, d'ici la fin de cette année 2010. Ce sont donc prochainement 20 boîtiers qui se partageront les 8 systèmes de contrôle de vitesse.

Emplacements des radars autoroutiers en Wallonie

Le ministre des Travaux publics, Benoît Lutgen, a diminué à 7 le nombre de radars fixes prévus par son prédécesseur Michel Daerden.  C'est 13 radars de moins que ce qui était initialement prévu sur les autoroutes wallonnes !

Les sept endroits ont été sélectionnés exclusivement sur base de leur caractère dangereux.

Lire la suite...