Circulez.be

Lundi, 25 septembre 2017

Vous êtes ici: Dossiers Numérotation du réseau Numérotation du réseau routier belge, de A à Z

Numérotation du réseau routier belge, de A à Z

Les différents types de route et leur désignation :

  • Les routes communales (les rues) ne portent pas de numéro mais un nom, les communes se chargent de les créer et de les entretenir.

  • Les routes nationales sont gérées par les Régions (depuis leur création en 1980). La lettre "N" permet de les reconnaître : N4, N25, N97,...
    Les nationales numérotées de 1 à 9 sont les chaussées partant de Bruxelles vers les quatre coins du pays, et leur numérotation est réalisée dans le sens des aiguilles d'une montre : N1 pour Malines-Anvers, N2 pour Louvain-Hasselt, N3 pour Louvain-Liège, N4 pour Namur-Luxembourg...
    Les autres routes nationales sont numérotées par province (le chiffre suivant le "N" indique de quelle province il s'agit, tel un préfixe). Ainsi, Anvers = 1, Brabant = 2, Flandre occidentale = 3, Flandre orientale = 4, Hainaut = 5, Liège = 6, Limbourg= 7, Luxembourg = 8 et Namur = 9.
    Vous remarquerez que ces numéros ont été choisis par ordre alphabétique du nom de la province, en français. On retrouve ainsi une "N25" en Brabant, une "N97" entre Ciney et Dinant,...

  • Les autoroutes sont aussi gérées par les Régions, et désignées par la lettre "A". Les principales autoroutes du pays comportent des numéros à un ou à deux chiffres : A4 de Bruxelles vers Luxembourg, A15 de Liège à Mons,...
    Par contre les plus petites autoroutes, qui ne se situent que sur une seule province, ont un numéro à 3 chiffres, dont le premier est le "préfixe" provincial utilisé pour les routes nationales : A601 près de Liège, A201 de Bruxelles à Zaventem, A501 à La Louvière,...

  • Les ceintures routières (ou Ring) sont elles aussi gérées par les Régions et se sont vu attribuer la lettre "R". Les Rings peuvent aussi bien être des routes nationales que des autoroutes et ne doivent pas nécessairement contourner totalement une ville. Les numéros 0 à 9 ont été utilisés le plus souvent pour les Rings autoroutiers : R0 à Bruxelles, R1 à Anvers-Est, R2 à Anvers-Ouest, R3 à Charleroi (grande ceinture = périphérique), R4 à Gand, R5 à Mons, R6 à Malines, R8 à Courtrai et R9 à Charleroi (petite ceinture = "Ring").
    Les autres rocades connaissent le même sort que les routes nationales : les mêmes "préfixes" sont utilisés : ainsi on retrouve les R20, R21 et R22 à Bruxelles, les R10 et R11 à Anvers, les R24 à Nivelles,...

  • Enfin, il y a les routes européennes, identifiables par la lettre "E". Un réseau européen de route a donc été créé, avec une numérotation commune à l'ensemble des pays du continent (et pas seulement les membres de l'U.E. !). Les numéros impairs sont utilisés pour désigner les routes allant globalement du Nord au Sud (telle la E25), et les nombres pairs pour les routes partant de l'Ouest et allant vers l'Est (comme la E40).
    Nous utilisons souvent cette numérotation pour désigner nos autoroutes ("E411" plutôt que "A4"), mais cela ne signifie pas que les routes "E" sont toutes des autoroutes ! La E42, par exemple, va jusqu'en Russie (en passant parl'Ukraine , où il n'y a aucune autoroute). Et même chez nous : la E46 relie Liège à Sedan (France) et passe par Marche-en-Famenne et Bouillon !

    Nous devons cette présentation à "MisterQ".

    Pour la carte détaillée du réseau routier européen en Wallonie, voyez http://routes.wallonie.be/
    Vous pouvez aussi consulter et/ou télécharger la liste des numéros des autoroutes, rings, bretelles et routes nationales belges.