Circulez.be

Jeudi, 23 novembre 2017

Vous êtes ici: Dossiers Numérotation du réseau Notre réseau routier, introduction à sa numérotation

Notre réseau routier, introduction à sa numérotation

Pourquoi y a-t-il des A, des E, des N… dans la numérotation ?
Pourquoi certaines ont-elles un numéro en A et un autre en E ?


Michel Peeters, directeur des Ponts et Chaussées à la Direction générale des routes et des autoroutes à la Région wallonne :

"Les N sont les routes régionales. De 1 à 9, ce sont les radiales qui partent de Bruxelles, numérotées dans le sens des aiguilles d'une montre (N1 vers Anvers, N2 vers Louvain, N4 vers Namur…). Lorsque le N est suivi de deux ou trois chiffres, le premier désigne la province (2 = Brabant). Les autres ne suivent pas une réelle logique ou se réfèrent à un ancien tronçons."

"Les A sont les autoroutes belges, numérotées en fonction du numéro de la nationale qu'elles longent ou dédoublent.
Les E sont les noms des autoroutes au niveau européen.

Les nombres pairs sont celles qui vont du nord au sud et les nombres impairs, d'est en ouest. Par exemple, le E40 est l'itinéraire qui relie Londres à Istanbul.

Les dénominations en E sont en général secondaires et peu utilisées : chez nous, la E411 devrait être mieux connue sous le nom de A4, mais on a pris l'habitude de la désigner par son nom européen".